Gérontoise

La Gérontoise est la publication officielle de l’Association québécoise des infirmières et infirmiers en gérontologie (AQIIG). Elle est, numérique, diffusée deux fois par année et est destinée aux membres ainsi qu’à toute personne intéressée par les développements cliniques et scientifiques, susceptibles de contribuer à la pratique en soins infirmiers géronto-gériatriques. 

 

CONTENU

La Gérontoise se penche sur les besoins de la population âgée, vieillissante et en perte d’autonomie. Elle présente les résultats de différentes recherches réalisées dans ce domaine, les projets cliniques et les expériences vécues dans les milieux de soins ainsi que les travaux d’étudiants universitaires.

L’AQIIG tient à spécifier que les opinions émises dans la revue n’engagent que leurs auteurs. Tous les articles peuvent être reproduits à condition d’en citer la source.

PETITE HISTOIRE

Fondée en 1990, la revue La Gérontoise a évolué à travers les décennies grâce au dévouement de nombreux bénévoles, infirmières et infirmiers, chercheurs et professeurs, qui ont contribué à enrichir son contenu.

À ses débuts, La Gérontoise était publiée trois fois par année, en février, juin et octobre. Le premier comité de la revue est alors composé de Lise Archambault, rédactrice en chef, et de quatre autres membres : Gisèle Gaudreault, Lauraine Lepipas, Louise Michault et Anne-Marie Dupuis. La renommée de la revue de l’AQIIG dépasse rapidement les frontières du Québec. La publication se retrouve aux quatre coins de la Francophonie puisque les revues spécialisées en gériatrie de langue française, orientées surtout vers les soins infirmiers, sont rares.

Une quantité de thèmes diversifiés ont été abordés depuis 25 ans : la douleur chez la personne âgée, les soins en dehors des institutions, ceux donnés à un proche à domicile, en milieu hospitalier. Également ont été publiés plusieurs numéros sur les approches alternatives, sur les attitudes d’écoute, de partage, sur les interventions à privilégier.

Aujourd’hui, La Gérontoise paraît deux fois par année, soit au printemps et à l’automne. Distribuée principalement aux membres de l’AQIIG, elle est répertoriée dans plusieurs sites Web, et est disponible dans plusieurs bibliothèques de CSSS et d’hôpitaux généraux.